lundi, 11 décembre 2017
French Arabic English

Delta-Cargo-and-Air-France-banner.png

corruption

Le pouvoir continue de doper la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions assimilées (HALCIA) mais pour des résultats minables à l’arrivée. Trois nouveaux projets de décret ont été pris en conseil des ministres de ce mardi 05 décembre en plus de ceux qui ont été pris depuis sa création en 2011.

Le premier décret qui concerne la HALCIA vise à réorganiser les services de la HALCIA en accord avec la loi n° 2016-44 du 06 décembre 2016, texte qui lui a conféré depuis une année « d’importantes missions dont la prise en charge nécessite une structuration adaptée », indique un communiqué du conseil des ministres rendu public ce mardi 05 décembre 2017.

Ensuite un deuxième texte relatif au «traitement de base, les primes, les indemnités et les autres avantages accordés aux membres de la HALCIA et au personnel administratif et technique», a été adopté par la même instance en application des dispositions de ladite loi n° 2016-44 du 06 décembre 2016.

Enfin le troisième texte pris en conseil des ministres dans le cadre du dopage fait à la HALCIA est relatif aux «conditions et modalités d’utilisation du compte spécial de recouvrements d’avoirs consécutifs aux procédures de la HALCIA».

Tous ces décrets ont été pris pour permettre à cette institution de lutter contre les pratiques corruptives sur le territoire du Niger. Malheureusement depuis sa création en 2011 à cette date, l’institution n’a pas véritablement réussi à atténuer les effets de la corruption, particulièrement dans l’administration publique, ou même inquiéter les corrompus et corrupteurs. Pourtant, Dieu seul sait à quel point le fléau de la corruption a gangréné tous les rouages de l’Etat.

Les pouvoirs publics sont soit, au stade des discours soit, dans le colmatage des textes mais rarement dans la véritable lutte contre le phénomène de la corruption. Des proches du régime et des cadres de l’administration publique et privée ont été cités dans des dossiers de corruption suite aux investigations de la HALCIA, notamment sur des questions de concours et passations des marchés publics.

En dépit des garanties données par les dirigeants actuels de lutter contre la corruption, les choses semblent s’arrêter depuis lors au stade d’enquêtes et de confrontations judiciaires entre l’Etat et les délinquants concernés, sous le regard impuissant de la HALCIA, qui excelle de plus en plus dans l’organisation des ateliers que d’être dans la répression des pratiques corruptives.

Entre 2015 et 2016 c’est sous son impulsion que des concours de recrutement d’agents de l’Etat ont été annulés. Mais la forte influence politique dont jouissent les mis en cause, empêche la justice de les appréhender et de leur faire rendre gorge. 

Ajouter un Commentaire

Articles recents

Publier le 06/12/2017, 19:21
au-niger-les-organisations-de-la-societe-civile-lancent-un-appel-a-manifestation-pour-le-jeudi-21-decembre-2017 Nous, organisations de la société civile, réunies à l’effet d’examiner les conclusions issues de la session...Lire plus...
Publier le 06/12/2017, 19:10
lutte-contre-la-corruption-au-niger-la-halcia-encore-dopee-pour-des-resultats-minables Le pouvoir continue de doper la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions assimilées (HALCIA) mais pour des...Lire plus...
Publier le 06/12/2017, 18:36
le-niger-veut-se-doter-d-un-fonds-national-de-l-habitat Après plusieurs années d’attente, l’Etat du Niger veut enfin à se doter d’un Fonds National de l’Habitat...Lire plus...
Publier le 04/12/2017, 17:25
niger-pas-de-rentree-scolaire-pour-les-eleves-policiers-et-gardes-avant-2019 Pas de rentrée scolaire pour les candidats admis aux concours directs de recrutement, au titre de l’année 2017, des...Lire plus...
Publier le 04/12/2017, 17:17
niger-rsf-appelle-les-autorites-a-appliquer-le-cadre-legislatif-sur-la-liberte-de-la-presse Au cours d’une mission à Niamey, Reporters sans frontières (RSF) a pu rencontrer le Premier ministre nigérien et lui...Lire plus...

Connexion

Abonnez vous à la newsletter